Loi du 13 février 2018 portant 1. transposition des dispositions relatives aux obligations et pouvoirs professionnels des autorités de surveillance en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme de la directive (UE) 2015/849 du Parlement européen et du Conseil, du 20 mai 2015, sur la prévention de l'utilisation du système financier pour le blanchiment de capitaux ou le financement du terrorisme, modification du règlement (UE) n. 648/2012 du Parlement européen et du Conseil et abrogation de la directive 2005/60 / CE du Parlement européen et du Conseil et de la directive 2006/70 / CE de la Commission, 2. mise en œuvre du règlement (UE) 2015/847 du Parlement européen et du Conseil du 20 mai 2015 sur les informations accompagnant les envois de fonds et abrogeant le règlement (CE) n. 1781/2006, 3. modification de: a) la loi modifiée du 12 novembre 2004 sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme; b) la loi modifiée du 10 novembre 2009 sur les services de paiement; c) la loi modifiée du 9 décembre 1976 sur l'organisation du notaire d) sur la loi modifiée du 4 décembre 1990 sur l'organisation du service des huissiers de justice e) sur la loi modifiée du 10 août 1991 sur la profession d'avocat f) sur la loi modifiée du 5 avril 1993 relative au secteur financier, g) la loi modifiée du 10 juin 1999 sur l'organisation de la profession d'expert-comptable, h) la loi du 21 décembre 2012 sur l'activité de l'Office de la famille et ( i) la loi modifiée du 7 décembre 2015 sur le secteur des assurances j) la loi du 23 juillet 2016 relative à la profession d'audit. – Meilleure assurance vie en 2019