Fiscalit: ce qui change en 2018 – Dossier | CIC – Meilleure assurance vie en 2019

4.7 (94%) 27 votes


Récupérer l’argent sur son contrat
Comme l’avons précédemment dit dans ce guide, sommes placées dans un contrat d’assurance vie ne sont jamais bloquées et à tout moment, vous pouvez retirer de l’argent. Ce retrait se matérialiser envers plusieurs tournures :

Le rachat partiel (libre)
A tout imminent vous avez la possibilité former des retraits ou rachats partiels. Si le bénéficiaire est accepté sa désignation depuis le 18 décembre 2007, les rachats partiels (et avances) ne pourront être réalisés qu’avec son accord. A réception de la demande de rachat, l’assureur est de deux ans mensualité pour verser fonds. Passé ce délai, les sommes sont productives d’intérêts. Lors du rachat partiel, vous devez stipuler l’option fiscale va pour ça le prélèvement en bloc libératoire ou bien l’impôt sur le revenu.
Concrètement, vous adressez un bulletin de rachat partiel à E-Patrimoine ou bien vous effectuez ce rachat en ligne.

Pour connaître la meilleure option, reportez vous à la page fiscalité conviction vie

Les rachats partiels programmés
Le placement sang-froid vie offre la possibilité au souscripteur de programmer des rachats partiels pour, selon exemple, se former des produit réguliers pour sa retraite. Il faut généralement un montant minimum sur le contrat. La fréquence et le montant répondent aux même règles que pour le rachat partiel libre.

L’avance
Une avance est un prêt que la compagnie d’assurance vie vous consent, moyennant intérêts. Face à un besoin ponctuel d’argent, il sera peut-être préférable de demander une avance au lieu de faire un rachat partiel. Une avance n’est pas taxable et ne diminue pas les chiffres du contrat. Son coût réel est peu important car le souscripteur laisse son argent sur le contrat qui continue à produire des intérêts.