Prix de l’assurance jeune conducteur : une question de code postal ?

Comme vous l’avez remarqué, choisir une assurance jeune conducteur n’est pas quelque chose de simple. De multiples facteurs rentrent en compte : le sexe, le passage ou non de la conduite accompagnée, la taille et l’âge de la voiture et même…le code postal ! C’est ce que révèle le CDIA (Centre d’Information des Assurances) en prenant l’exemple de la ville de Toulouse : lorsque le taux de sinistralité augmente dans une ville, cela a souvent des répercussions sur le prix des assurances. Les compagnies d’assurances répercutent ainsi des choses aussi diverses que la recrudescence des voitures grêlées, la hausse des vols, l’augmentation des incivilités, etc. Ce sont donc les primes d’assurances qui explosent dans certaines villes, en particulier dans les grandes agglomérations.

En général, le phénomène observé est simple : plus on s’approche d’un gros centre urbain, plus les primes augmentent. Une situation qui crée parfois de très fortes disparités ! La politique tarifaire des assurances s’appuie ainsi beaucoup sur les statistiques fournies, afin d’affiner au maximum leurs grilles de tarifs selon les villes, les quartiers, voire les rues. Cependant, alors que certaines compagnies modulent de façon optimale ces primes, certains assureurs préfèrent fixer un coût unique pour chaque département. Cette technique met tout le monde sur un pied d’égalité mais a aussi tendance à augmenter le prix moyen de la prime.

Certaines assurances modulent également leur offre : certaines options ou « package » ne sont pas disponible partout. Ainsi un habitant d’un quartier réputé chaud ne pourra pas toujours souscrire à une offre qui couvrent le maximum de risque, en particulier contre le vol ou les incendies.

Cette situation rend le choix d’une assurance jeune conducteur encore plus délicate, avec une comparaison des offres rendue encore plus opaque.



 
 
 


2 commentaires

  1. J'ean
    11 août 2010 - 10:08

    C’est une véritable jungle pour s’y retrouver là dedans ! Les assureurs ne font rien pour nous aider !

  2. Greg
    16 août 2010 - 15:26

    Moi je pense aussi que l’assurance coute plus chère à paris qu’en province !
    L’assurance jeune conducteur ça coute chère :)

Ajouter un commentaire :