Assurance au nom des parents : un phénomène fréquent ?

A en croire les chercheurs de l’université de Bruxelles, de plus en plus de jeunes conducteurs auraient une assurance au nom de leurs parents. Plus concrètement, cette technique consiste à se déclarer conducteur secondaire du véhicule, avec les parents comme conducteurs principaux. Ce type de déclaration n’est permis que si le jeune conducteur ne conduit qu’occasionnellement le véhicule. Les risques encourus sont gros si la déclaration s’avère faussé. Ce phénomène s’explique par le niveau élevé des primes jeunes conducteurs, comme nous l’expliquons la semaine dernière.

Pour éviter ce genre de situation, retrouvez tous nos conseils pour choisir votre assurance jeune conducteur !



 
 
 


Ajouter un commentaire :